Sur le territoire de la mafia thaïlandaise…

Lorsque nous voyageons et allons à l’aventure, bien souvent nous sommes un peu à côté de la réalité. Du moins… c’est le cas pour moi. En effet en repensant à plusieurs de mes aventures, je me dis que j’ai quand même été très chanceuse qu’il ne m’arrive rien et que je ne rencontre jamais un problème trop grave ! Mais seulement, il m’est quand même arrivé quelque chose de peu commun en Thaïlande et qui aurait pu tourner au drame… Je tiens à vous expliquer tout car ça pourrait vous arriver également et on n’est jamais trop prudents !

Je vais bien tout expliquer dans les détails parce que je trouve que c’est vraiment important d’informer un maximum les voyageurs comme nous !

Durant mes voyages et surtout en Thaïlande, j’ai énormément utilisé une application gps pour me repérer : Maps.me. Le concept est simple ! Lorsque vous avez internet, il vous suffit de télécharger la carte de la ville et ainsi vous pouvez utiliser ce gps sans connexion internet, plutôt pratique lorsqu’on voyage… Sur cette carte apparaît toutes les informations à savoir : les arrêts de bus, les lignes de métro, les parcs, monuments, cascades,…

C’est lorsque nous étions sur l’île de Koh Samui que cet incident est arrivé. Nous avions prévu de parcourir toute l’île avec nos scooters, de visiter un maximum, donc d’aller sur les belles plages de long des côtes mais également d’aller visiter l’intérieur de l’île… C’est ainsi que nous nous dirigions vers une cascade répertoriée par notre gps. A priori, elle n’était pas loin de où nous nous trouvions, accessible facilement, etc.

D’après mon souvenir mais sans aucune certitude, je pense que la cascade se trouvait dans les environs du cercle rouge… Malheureusement je ne suis pas sure à 100%…

En s’enfonçant un peu dans l’île, nous suivions la route. Certes il y a eu une barrière à un moment donné nous barrant le passage, mais nous avions décidé de passer à coté, suivant un petit chemin créé par d’autres utilisateurs… Le décor était incroyablement beau, c’était si vert, quelques énormes villas surplombaient la vallée, une rue très raide et personne à l’horizon…

Et c’est alors qu’une de nous a fait une chute en scooter car la route était vraiment trop raide… Heureusement, plus de peur que de mal mais notre amie était quand même en état de choc, le scooter étant retombé sur elle… De plus, il nous était impossible de redresser le scooter tant il était lourd ! Au beau milieu de nul part, il nous fallait de l’aide !

Avec mon autre amie, nous sommes alors allées chercher de l’aide. Nous avons trouvé un monsieur, tant bien que mal… ses deux chiens, encore chiots heureusement, nous couraient après d’une façon peu rassurante… et le monsieur lui a fait mine de ne pas nous comprendre, malgré nos « help » et nos explications… Déjà, nous avons trouvé ça bizarre, sans parler de la petite arène que nous avons dû traverser, prévue à l’origine pour les combats de coqs qui n’étaient pas si loin… c’était une atmosphère étrange. Ne trouvant personne d’autre à l’horizon ni dans ces maisons vides, il fallait aller plus loin pour chercher de l’aide.

Notre amie était toujours couchée au sol un peu plus loin, elle reprenait doucement ses esprits. Et nous, nous avons repris le scooter toujours debout pour aller vers d’autres maisons. Par hasard, nous avons croisé un énorme pick up. Le thaïlandais a bord nous a alors demandé si nous cherchions quelque chose et nous lui avons tout expliqué… Ni une ni deux, il a réagit et allait nous suivre pour nous aider ! Mon amie reprend alors le scooter pour retourner près de la blessée au plus vite, et moi je rentre dans la voiture de cet inconnu rencontré quelques secondes auparavant. Sur le moment je n’ai pas réfléchi, mais quand j’y pense c’était franchement dangereux ! Bref il a crié après deux de ses copains que je n’ai même pas vu arriver, sont montés dans la benne et c’était parti…

Sur le chemin je lui indique la route jusqu’au moment où il me dit que ce n’est pas possible que nous soyons passées par là. Je lui assure que si, que c’était bien par là et à ce moment il m’explique, parlant très vite… Au début je ne savais pas vraiment quoi comprendre, tant les choses allaient vite, mais quand j’ai vu alors son visage changer, j’ai compris qu’il ne rigolait pas. Nous étions apparemment sur le territoire de la mafia thaïlandaise, il m’a parlé d’un trafic de marijuana… Il m’explique que même les locaux ne s’aventurent pas ici, que des gardes se placent un peu partout, que des tirs sont souvent entendus. Je ne réalise pas encore vraiment ce qu’il me dit.

Lorsqu’on arrive sur le lieu de l’accident, à eux trois ils ont redressé le scooter, aidé mon amie au sol à se relever et déblayé le chemin en même pas 10 secondes, je n’ai rien vu venir !

Une fois retourné vers sa maison, l’homme est allé chercher une bouteille d’eau et de quoi soigner les blessures superficielles de notre amie. Je n’avais encore rien dit aux autres de notre discussion dans la voiture parce que je ne voulais pas rajouter un stress … au stress.

Finalement, les trois hommes nous ont conduites à l’hôpital le plus proche, très gentillement. N’ayant que quelques égratignures, notre amie s’en est bien sortie même si la chute a été violente.

C’est une fois remise de nos émotions que j’ai expliqué la situation à mes amies. Nous avons eu énormément de chance de tomber sur ces personnes qui nous ont aidées si vite. Nous avons eu beaucoup de chance qu’il ne nous arrive rien là bas !

Jamais on n’aurait pu s’imaginer le danger autour de nous, c’était tout sauf imaginable…

Nous avons eu énormément de chance que peut-être d’autres n’auraient pas eue.

Je pense que quand on voyage, on est vraiment dans sa bulle, quitte à prendre des risques inutilement ou encore à ne pas être réellement conscient du danger autour de nous. Des fois il suffit d’un rien. Des fois on tombe sur de bonnes personnes et parfois non…

Quoi qu’il arrive, il faut toujours rester vigilent, mais encore plus dans un pays qu’on ne connaît pas !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.